Au vu de mes expériences et après avoir pris l'avis de nombreux spécialistes, je sélectionne soigneusement les graines les plus résistantes pour la fabrication des bijoux végétaux. Elles ne germeront, ni ne se casseront avant de nombreuses années. Outre le séchage, c'est la sélection, donc l'expérience, qui permet de faire la différence.

De nombreuses espèces que j'utilise peuvent aisément dépasser plusieurs décennies si elles ne sont pas portées sous la douche. Sur le lien suivant vous verrez que des créations botaniques du 19ème siècle (certaines ont donc 150 ans) sont conservées au renommé jardin botanique de Kew en Angleterre. Le plus ancien bijou végétal actuellement connu correspond à un chapelet de Coix lacryma-jobi retrouvé dans des tombeaux égyptiens (plus de détails dans mon ouvrage).